quels sont les medicaments antihistaminiques

Antihistaminique : À quoi ça sert, quand le prendre et comment le choisir ?

Un antihistaminique est un médicament qui agit en bloquant l’histamine, principale cause de réactions allergiques. C’est un médicament qui peut être utile dans divers cas, des allergies alimentaires aux allergies respiratoires et de contact. Nous pouvons trouver de nombreux types d’antihistaminiques sur le marché aujourd’hui, dont certains peuvent être achetés sans ordonnance. Cependant, nous parlons toujours de médicaments qui nécessitent une grande attention ; car leur action est assez puissante et les effets secondaires ne doivent pas être sous-estimés.

Les antihistaminiques sont dans certains cas indispensables pour prévenir les réactions allergiques sévères comme le choc anaphylactique ; mais ils doivent être choisis avec soin, en fonction de l’âge et de l’état de santé général du patient. Dans les allergies plus légères, il est également possible de recourir à un antihistaminique naturel : cela doit toujours être le premier choix et ce n’est que si cela ne fonctionne pas qu’il faut prendre un médicament plus puissant.

Alors, sans plus tarder, découvrons dans les lignes qui suivent, tout ce qu’il faut savoir sur ces médicaments.

Découvrez aussi : Ce que c’est la constipation  et comment s’en débarrasser 

À quoi sert l’antihistaminique ? Mécanisme d’action

Les antihistaminiques sont utilisés pour prévenir et traiter les réactions allergiques de toute sortes. Ces médicaments agissent en inhibant l’histamine, la substance libérée par les cellules du système immunitaire lorsque la présence d’un allergène est détectée et responsable des symptômes typiques de l’allergie. Toutes les réactions qui surviennent lorsque vous entrez en contact avec un allergène dépendent de l’histamine ; l’antihistaminique a ainsi pour tâche de prévenir l’apparition de tous ces symptômes.

Les antihistaminiques sont utilisés pour le traitement des allergies, quelle que soit leur nature : tels que les allergies :

  • Alimentaires,
  • Respiratoires,
  • De contact,
  • Aux piqûres d’insectes,
  • Aux médicaments.

Il est à noter qu’un antihistaminique est capable de prévenir l’apparition de certains symptômes typiques des allergies ; mais dans certains cas, il est nécessaire d’associer un principe actif différent à ce médicament. Les antihistaminiques simples sont capables de traiter les symptômes typiques suivants :

  • Larmoiement des yeux,
  • Démangeaison,
  • Éruptions cutanées,
  • Nez qui coule et éternuements,
  • Gonflement et œdème.

En cas de congestion nasale, fréquente dans les allergies respiratoires, les antihistaminiques sont souvent associés à d’autres actifs décongestionnants. Quant au choc anaphylactique, il faut noter que le rôle de l’antihistaminique est de prévenir l’apparition de réactions aussi graves. Pour son traitement, cependant, le médicament qui sauve la vie est l’adrénaline.

Les différents types d’antihistaminiques

types d'antihistaminiques

Tous les antihistaminiques ne sont pas créés égaux. Il en existe principalement 2 types, qui se distinguent par l’efficacité et le type d’action ; mais ils le sont aussi par les effets secondaires qu’ils déclenchent : les antihistaminiques anti-H1 et les anti-H2.

1.      Les antihistaminiques anti-H1

Les antihistaminiques anti-H1 sont les plus classiques et sont utilisés pour traiter des symptômes tels que la conjonctivite, la rhinite allergique, la dermatite et l’urticaire. Parmi ces médicaments, on retrouve ceux de première et deuxième génération et ces derniers sont les plus recommandés ; car ils ont beaucoup moins d’effets secondaires que les premiers.

2.      Les antihistaminiques anti-H2

Les antihistaminiques anti-H2 sont utilisés pour le traitement de l’inflammation gastrique, notamment les ulcères duodénaux et les ulcères gastroduodénaux. L’histamine est toujours inhibée, ce qui produit moins d’acide chlorhydrique et prévient ainsi les symptômes typiques tels que l’acidité, les brûlures d’estomac … A cette catégorie appartiennent les médicaments dits antiacides ou inhibiteurs de la pompe à protons tels que la Ranitidine, la Cimétidine et la Famotidine.

Découvrez aussi : 8 Conseils très simples pour soulager le mal de gorge 

Antihistaminique : Les contre-indications

L’antihistaminique est un médicament qui ne doit jamais être administré ou pris à la légère ; car les contre-indications sont différentes et il faut toujours les vérifier. En particulier, presque tous les antihistaminiques sont contre-indiqués ou nécessitent des précautions dans les cas ou le patient souffre de :

  • Hypertension,
  • Troubles cardiovasculaires,
  • Hypertrophie de la prostate,
  • Glaucome,
  • Troubles thyroïdiens (hypothyroïdie, etc.),
  • Problèmes rénaux ou hépatiques,
  • Obstruction de la vessie.

Ou si il s’agit des femmes enceintes ou allaitantes.

Antihistaminique : quand peut-on le prendre ?

antihistaminique posologie

Vous devez savoir que l’antihistaminique doit toujours être pris en suivant la posologie indiquée sur la notice. Bien entendu, il n’y a pas d’indication universellement valable ; car chaque médicament a des caractéristiques spécifiques et il est donc important de suivre la posologie suggérée par le médecin ou contenue dans la notice, mais en cas de doute, n’hésitez pas à demander conseil à un médecin. Il existe des antihistaminiques qui doivent être pris après les repas, d’autres qui doivent être pris à jeun. Tout dépend du type de médicament.

Effets secondaires indésirables

En particulier, les antihistaminiques anti-H1, c’est-à-dire ceux utilisés pour le traitement des allergies respiratoires et de contact, peuvent donner lieu à des manifestations indésirables. Pour cette raison, il est toujours bon d’être prudent et d’éviter d’abuser de ces médicaments car leur effet est assez puissant et pourrait créer de nombreux problèmes.

L’effet secondaire le plus courant de presque tous les antihistaminiques anti-H1 est la somnolence ; mais les effets indésirables de ces médicaments pourraient être beaucoup plus nombreux. Habituellement, il est conseillé de choisir des antihistaminiques de deuxième génération car ils sont beaucoup plus tolérés par l’organisme. Les effets secondaires des antihistaminiques anti-H2 sont moins importants, mais il vaut toujours la peine de consulter la notice.

Découvrez aussi : Comment booster l’immunité des enfants ?